> Accueil   > Visites   > Saint-Clar

Saint-Clar

 

Visite du village

Entrez dans le village pour goûter le charme des larges places à arcades, de la halle du XIII° siècle, des jardins ouverts à l’ombre de la vieille église ou de l’ancien presbytère, ou encore devinés derrière les murs de pierre.

Promenez-vous dans les ruelles étroites du vieux Saint-Clar ou admirez la campagne environnante depuis le chemin de ronde.

Vous découvrirez que, fait rarissime, Saint-Clar comporte deux places à arcades (ou cornières) non éloignées l’une de l’autre. L’architecture du village en effet reflète son histoire : il possède deux centres, au sud la première bourgade, le "castet bielh", au nord la bastide.
 

photo saint clar vue aerienne
Vue aérienne de Saint-Clar.


Au centre du "castet bielh" se trouve la vieille église. Modifiée au cours du temps (elle était beaucoup plus longue qu’aujourd’hui), elle garde pourtant tout son charme et tout son intérêt avec son beau clocher du XI° siècle et ses trois enfeus. L’entrée actuelle se trouve sur la rue principale, aujourd’hui rue de la vieille église, bordée de maisons à colombages. Ce bâtiment a été désacralisé au XIX° siècle, époque où fut construite la nouvelle église, d’inspiration néogothique.

Dans ce vieux quartier vous marcherez sur les traces du poète Dastros, vicaire à Saint-Clar, qui s’illustra toute sa vie dans la défense de la langue gasconne. Son buste a été érigé sur la place qui porte son nom.
 

photo clocher vieille eglise
Le clocher de la vieille église.


Quittez le vieux quartier pour la bastide ; le contraste est frappant : rues droites, larges places et belles maisons en pierre construites au XVIII° siècle sur la place des anciennes maisons, et qui attestent de la richesse du bourg à cette période.

La place centrale carrée, avec sa halle en bois du XIII° siècle, est le point d’orgue. Place de la mairie aujourd’hui mais aussi Place de la « garlande », ceinturée de belles maisons de pierres.

Sous la halle, l’ancienne maison commune, complètement transformée au XVIII° siècle, abrite aujourd’hui la mairie. Sous les arcades, l’Office de Tourisme attend votre visite.

Cette place emblématique de Saint-Clar accueille le marché tous les jeudis ainsi que, pendant l’été, des festivités dédiées à l’ail et aux plaisirs gourmands.
 

photo halle saint clar
La halle du XIII° siècle.


En vous promenant autour du village, regardez

  • les paysages de la vallée de l’Arratz et de ses coteaux, depuis le chemin de ronde où une table d’orientation vous aidera ;
  • le lavoir et la fontaine, à la sortie du village sur la route de Toulouse;
  • le moulin de Rochegude, à deux kilomètres, le dernier de la région à avoir conservé ses ailes.

Et bien d’autres choses à découvrir.

https://soundcloud.com/carl-hurtin/le-parking-de-la-place-de-lail

 

Des itinéraires et des visites guidées vous sont proposés à l’Office de Tourisme

Des visites accompagnées et commentées sont assurées toute l’année sur rendez-vous pour les groupes, les individuels, les scolaires. La visite dure de 45 minutes à une heure.

TARIFS :
- Individuels: 2,50€ (adultes); 1€ (enfants) ;
- Familles: 3,50€ (2 adultes + 1 à 3 enfants) tarif petit d’Artagnan ;
- Groupes: 2€ (adultes); 1€ (enfants).
Un petit plus pour la visite groupe: une vidéo et une dégustation de produits régionaux.

Musée de l'Ecole

Au cours de votre promenade dans Saint-Clar, prenez le temps de visiter le Musée de l’Ecole Publique, à côté de la poste. Récemment agrandi et totalement réaménagé, il retrace les étapes marquantes de l’éducation. Il vous plongera aussi dans l’atmosphère de l’école rurale d’autrefois grâce à sa salle de classe reconstituée.

Chemins de promenade

Au départ de Saint-Clar vous pouvez trouver le sentier qui vous convient et la longueur adaptée à votre courage (de 800m à 5km) :

  • Chemin du Fenouilha
  • « Côte du curé » et chemin d’Ayrem
  • Chemin de la Benazide
  • Chemin du Truquet

Les sentiers seront balisés pour l’été 2010 et les départs indiqués.

Vous pouvez combiner une promenade dans le village, notamment sur le chemin de ronde, et une balade plus bucolique ; les chemins proposés vous permettent, si vous le désirez, de rejoindre la Base de loisirs à pieds.
 

chateau d'avezan
Vue sur le château d’Avezan depuis le chemin de ronde.


Les renseignements sur les chemins de promenade sont disponibles à l’Office de Tourisme.

Qu’est-ce qu’une bastide ?

Aux XIII° et XIV° siècles, plus de 300 villes nouvelles ont révolutionné le paysage du Sud-Ouest de la France. Une forte croissance démographique et la nécessité d’organiser la vie sociale et économique incitent les seigneurs, évêques et rois à développer une politique d’aménagement du territoire avant-gardiste. Il s'agit d'attirer une population dans un espace fiscalisé et contenu dans une géométrie simple : le carré. Ceci facilitera le tracé des parcelles et permettra ensuite de répartir équitablement la terre entre les nouveaux habitants. C'est ce choix qui explique le plan en damier adopté par beaucoup de bastides.

Mais la grande nouveauté est la place publique carrée qui occupe une position centrale dans l'organisation de ces villes neuves, entourée de couverts ornés d’arcades (les « garlandes »). La halle centrale est le poumon de la cité ; elle a été pensée pour être, au coeur de la vie communautaire, le lieu où se déroulent les foires et les marchés.

N’est pas bastide qui veut ! Un fondateur illustre signant un acte de paréage et établissant une charte des coutumes est nécessaire. A partir de là, libre court à la créativité et à l’émancipation des populations. Chaque bastide est unique !

Carte interactive